COVID-19: Gel temporaire de toute augmentation du loyer pour logements

En date du 20 mai 2020, le gouvernement a adopté un règlement grand-ducal introduisant un gel pour toute augmentation de loyer pour logements jusqu'à la fin de l'année 2020.

Ce gel des loyers est d'application immédiate, et ceci pendant la durée de l'état de crise et jusqu'à la fin de l'année en cours. Par cette mesure, le gouvernement souhaite protéger plus particulièrement les personnes qui sont locataires de leur logement et pour lesquelles une augmentation de loyer constituerait une charge supplémentaire difficile à financer.

Au-delà du gel des loyers, il reste évidemment possible au bailleur de décider une diminution du loyer voire de convenir avec son locataire un échelonnement du loyer actuel en cas de problèmes financiers du locataire pour payer ses loyers au cours de la pandémie du COVID-19.

Cette disposition renforce encore les mesures prises par le gouvernement en faveur du maintien du pouvoir d'achat dans le cadre de la pandémie COVID-19 afin d'anticiper la naissance même de cas de précarité. Parmi ces mesures figurent notamment l'augmentation de la subvention loyer à partir du 1er avril, le dédoublement de l'allocation de vie chère, la procédure facilitée et accélérée de demande de chômage partiel et l'adaptation de l'indemnité de compensation en cas de chômage partiel de façon à ce que celle-ci ne puisse être inférieure au montant du salaire social minimum pour salariés non qualifiés.

 

Communiqué par le ministère du Logement

Dernière mise à jour